Tout dans le geste

 

 

On dit de ce sport qu'il est complet. Pour quelle raison?

Pour faire avancer le bateau, toutes les parties du corps sont sollicitées.

Les jambes: L'effort du rameur débute par une poussée des jambes. En effet, le rameur évolue sur un siège roulant appelé "coulisse". Ainsi, les jambes peuvent fournir une grande puissance à l'embarcation. Sur le schéma ci-dessous, on peut voir que le rameur a les bras tendus et s'apprête à pousser sur ces jambes.

 

 Attaque: Bras tendu sur l'avant du bateau, les jambes prêtes à pousser

 

 

 

 

Prise d'appui 

 

 

Degage

Les bras: Les bras travaillent pour transmettre la puissance des jambes lors de l'appui, mais ils servent également à donner l'accélération au bateau en fin de mouvement. Lorsque les jambes entrent en action, le buste s'ouvre progressivement en gardant les bras tendus. Quand le buste est droit et que les mains passent au-dessus des genoux, les bras entrent dans une phase dynamique: l'accélération. Ce mouvement va se terminer à la sortie des rames de l'eau.

Acceleration

Les abdominaux: Enfin, les abdominaux fournissent un dernier effort mais pas le moindre. En fin de mouvement, les mains vont venir toucher le buste légèrement inclinés sur l'arrière, puis vont descendre pour faire sortir les rames de l'eau. Cette phase s'appelle le dégagé. Ce point est assez difficile à réaliser car les rames en sortant de l'eau risque de déséquilibrer le bateau. Pour cela, il faut gainer les abdominaux afin que le tronc reste le plus dans l'axe possible.

Le tronc: Dès le moment où le rameur débute la poussée sur les jambes, l'ensemble du buste travaille. En effet, pour que la poussée des jambes soit efficacemment transmise aux rames, il faut gainer la sangle abdominale et les muscles du dos. C'est la prise d'appui.

Ainsi, toutes les parties du corps sont sollicités. A cela, il faut ajouter la coordination des mouvements afin de conserver l'équilibre de l'embarcation.

C'est également un sport qui fait travailler le coeur et l'endurance et qui favorise l'allongement des muscles.

 Petit conseil:

 Penser à bien vous étirer après chaque entrainement. Plus vous gagnerez en souplesse et plus gagnerez en endurance. En effet, des muscles souples sont moins exigeants avec le coeur et peuvent travailler plus longtemps.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/12/2011